Accueil Menu Instagram

Costume du gardian : l’histoire de la charte sur la tenue vestimentaire des Gardians

En Camargue, le métier de gardian est exercé depuis plus de 600 ans. Au début du 19ème siècle, le Marquis Folco de Baroncelli (1869-1943), félibre et manadier emblématique de région, a initié de nombreuses coutumes et traditions liées à la tenue vestimentaire des gardians. Le 17 avril 2008, la Confrérie des Gardians et la Nacioun Gardiano ont établi la Charte sur la tenue vestimentaire des Gardians, afin de préserver les traditions et les voeux du Marquis autour du costume du Gardian.

Qu’est-ce que la charte sur la tenue vestimentaire des gardians ?

Le Marquis de Baroncelli à l’origine du costume du gardian

Les Gardians existent depuis plusieurs siècles, bien avant la fondation de la Confrérie des Gardians en 1512. Ce n’est qu’au début du 20ème siècle, que les premiers principes concernant les vêtements du Gardian sont évoqués par Folco de Baroncelli.

Le Marquis Folco de Baroncelli -Javon a vécu de 1869 à 1943. Il était à la fois manadier et écrivain disciple de Frédéric Mistral. Considéré par beaucoup comme le fondateur de la Camargue, il est à l’origine de nombreuses traditions qui entourent le métier de gardian, notamment celle autour de leur tenue vestimentaire traditionnelle.

En effet, lors de la création de la Nacioun Gardiano en 1904, le Marquis Folco de Baroncelli (aussi appelé Lou Marqués), avait exprimé sa volonté de glorifier la Provence et les coutumes de Camargue au travers du costume de Gardian[1].

photo folco de baroncelli en tenue de gardian
Photographie du Marquis Folco de Baroncelli Javon. TONIOJF, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Une glorification des gardians par le costume

À l’époque du Marquis, la glorification du vêtement de gardian passait principalement par le port du pantalon en peau de taupe, un tissu très résistant que l’on appel aujourd’hui la « moleskine ». Les pantalons devaient également arborer un liséré noir sur les côtés extérieurs des jambes. Un tissu et des liserés qui deviendront des caractéristiques incontournables de la tenue du gardian.

tenue gardian camargue
Le pantalon de gardian en peau de taupe ou « moleskine ».
biais noir pantalon camarguais
Le pantalon gardian traditionnel doit arborer un liséré noir le long de chaque jambe.

Pour le marquis Folco de Baroncelli, la codification de la tenue du Gardian ne signifiait pas “uniformisation” pour autant. Ainsi, il souhaitait que les Gardians se vêtissent de chemises aux couleurs vives et aux motifs variés, plus particulièrement de chemises indiennes (dont le nom provient des chemises colorées des tissus de Nîmes). En fonction des circonstances, Folco de Baroncelli avait précisé le port d’autres pièces, qui venaient ainsi compléter le costume de Gardian : la veste traditionnelle en velours de palatine noir, le gilet en moleskine ou encore le chapeau Valergues feutré.

L’instauration de la charte en 2008

C’est le 17 avril 2008 que la Charte sur la tenue vestimentaire des Gardians a officiellement été instaurée. Établie par la Confrérie des Gardians de Saint-Georges et par la Nacioun Gardiano, la définition de la charte a été réalisée de façon collégiale. En effet, de nombreuses organisations fortement liées au monde de la bouvine ont été impliquées et consultées dans le cadre de sa rédaction. On peut notamment penser à la FFCC, au Parc Naturel Régional de Camargue, des associations de manadiers des félibres ou encore des élus locaux.

Page de couverture de la charte sur la tenue vestimentaire des gardians
De nombreux acteurs de la bouvine ont contribué à la rédaction de la charte.

L’objectif de la charte de 2008 est donc d’honorer les vœux du Marquis et de protéger son héritage culturel. Cela en assurant notamment la transmission de ses idéaux pour la Camargue aux nouvelles générations. D’autre part, la charte a été mise en place afin de prévenir certaines “dérives” vestimentaires, parfois observées lors de cérémonies officielles et rassemblements gardians. En effet, avant l’instauration de la charte, il pouvait arriver que des gardians fassent le choix de porter un jean, souvent noir. Le jean pouvait se montrer plus confortable que le traditionnel pantalon droit en moleskine. Mais cela pouvait affecter l’image des gardians auprès du public, en rompant l’unification vestimentaire voulue par le Marquis.

La charte de 2008 a donc permis de garantir la préservation de la tradition et de l’identité du gardian en Camargue. Elle a également contribué à faire connaître les gardians après du grand public partout en France et à l’étranger, en assumant l’apparence si singulière et élégante de l’habit du gardian.

Charte sur la tenue vestimentaire des gardians

La codification de la tenue du gardian selon la charte

Comme vous pouvez le constater, la charte sur l’habit du gardian est un document complet. Bien que chaque gardian ou féru de la bouvine se doit de lire ce document officiel, voici les éléments essentiels à retenir sur la réglementation autour des vêtements qui constituent le costume du gardian :

Les vêtements du gardian

Le pantalon

Le pantalon de gardian doit être porté en tout temps, aussi bien pour les dispositions communes que pour les cérémonies officielles ou encore les ferrades. Il peut être porté par les femmes si ces dernières ne montent pas en Amazone. Le pantalon est en moleskine et possède un liseré noir le long de chaque jambe.

La jupe culotte

La jupe culotte de gardian est obligatoire pour les femmes qui montent en Amazone, si ces dernières ne portent pas le costume d’Arles.

La chemise

Les chemises de types indiennes sont emblématiques de la culture gardiane. Pour les dispositions communes, les représentations et cérémonies officielles, la chemise doit être colorée afin d’éviter toute uniformisation. Elle est généralement de type indienne. Pour les mariages et les décès, la chemise doit être blanche ou de couleur sobre.

Le gilet

Le gilet traditionnel n’est pas obligatoire, mais il permet de parfaitement compléter la tenue du gardian. Son port est admis pour les dispositions communes, les cérémonies officielles de type protocolaire, les défilés et les abrivados et bandidos.

La veste noire

La veste traditionnelle de gardian doit être noire. Elle doit être portée pour les cérémonies officielles, les mariages et les décès.

Hors cérémonie, son port peut être conseillé en fonction des événements. En période estivale, elle n’est pas recommandée, car il s’agit d’un vêtement chaud.

Le chapeau

Le chapeau de gardian peut être porté dans toutes les situations, aussi bien par les hommes que par les femmes. Il s’agit d’un chapeau de type Valergues, c’est-à-dire un chapeau à large bord et en feutre noir.

Les chaussures et les bottes

Les gardians peuvent porter deux types de chaussures : des chaussures montantes ou des bottes en cuir traditionnelles. Veuillez noter que les bottes pointues américaines ou mexicaines sont interdites !

La casquette

Dans certaines conditions (à pied, abrivado et bandido) les gardians et gardianes peuvent porter une casquette classique à la place du chapeau. Attention, toutes les casquettes américaines sont interdites !

Accessoires, harnachement… Les autres spécifications de la charte

Au-delà des vêtements, la charte de 2008 apporte de nombreuses autres spécifications liées à l’activité de gardian. Par exemple, elle donne des informations concernant le cheval de race Camargue ou encore sur le harnachement autorisé… La charte fournit également des indications concernant certains accessoires comme les foulards, les cravates et le trident camarguais.

Parce qu’il s’agit d’un document qui sécurise plusieurs siècles d’histoire et de tradition de Camargue, Vincent et Mireille vous invite à feuilleter la charte en profondeur, afin d’en découvrir toutes les subtilités !

Sources

[1] Folco de Baroncelli (consulté le 24/01/2023). Wikipédia. En ligne : Folco de Baroncelli

[2] Charte sur la tenue vestimentaire des gardians. (17 avril 2008). Confrérie des Gardians de Saint Georges, Nacioun Gardiano.